top of page

À 40 ans, sans enfant, en plein divorce, Paulette vit au jour le jour, sans espoir ni tristesse, dans son nouvel appartement parisien. Son travail de juriste la motive peu, malgré une collègue exceptionnelle. Le sport, quelques verres et cigarettes la soutiennent, comme sa mère et ses deux amis, à distance. Une simple chanson « Comme c’est bon » suscite chez elle l’envie irrépressible de retrouver ses ex. Elle a justement rendez-vous avec le dernier d’entre eux, à Barcelone, pour divorcer. C’est le début de voyages précipités et saugrenus en Europe et en Inde, dont elle assumera toutes les conséquences. Quels desseins sa lubie nourrit-elle ? Le lecteur suivra le cheminement d’une femme tantôt exaspérante, tantôt attachante, toujours sincère.

Les dettes de je

4,99 €Prix